Tel : 0033(0)185150339 Tel : 0021636150515 Tel : 00 216 29 904 574 Email : devis@tuninisie-chirurgies-esthetique.fr

In Vitro Tunisie

Par définition, in vitro désigne la Procréation Médicalement Assistée (PMA). C’est une technique de fécondation qui se base sur la reproduction en laboratoire de ce qui se déroule naturellement dans les trompes de Fallope (la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde pour former un embryon).

La FIV est effectuée dans des milieux de culture dont la composition est proche de l’environnement naturel  de l’utérine. La fécondation in vitro est le plus souvent préconisée en cas d’échec d’une série d’inséminations intra-utérine, d’altération des trompes, d’endométriose, d’infertilité masculine ou d’une mauvaise pénétration des spermatozoïdes dans la glaire cervicale. L’in vitro en Tunisie n’est autorisé que pour les couples mariés.

Prix in vitro Tunisie

Les prix in vitro Tunisie sont abordables et moins chers qu’en France ou en Algérie.

Fécondation in vitro sans séjour : 1850€

Fécondation in vitro avec séjour : 2850€

Le prix de la FIVen dinar comprend toutes les étapes de la FIV, de la stimulation des ovules à l’insertion des œufs inséminés. Obtenez un devis gratuit et détaillé.

CLIQUEZ ICI ET DEMANDEZ VOTRE DEVIS

 In Vitro : Déroulement

La FIV a pour objectif de recréer en laboratoire les différentes étapes de la fécondation naturelle tout en optimisant les chances  de réussite.

Un certain nombre d’analyses médicales sont indispensables pour élaborer le dossier pré-FIV :(spermogramme, dosage hormonaux, tests sérologiques (hépatite B, C, HIV……) etc.

Par la suite, on pourra indiquer aux conjoints la technique de PMA idéale, en fonction du spermogramme et du test de survie des spermatozoïdes en milieu de culture : FIV conventionnelle, FIV avec micro-injection : ICSI.

in vitro tunisie

La fécondation in vitro comporte plusieurs étapes :

Stimulation ovarienne et monitorage des ovaires

Le traitement hormonal administré par injection permet de stimuler l’ovulation dans le but d’obtenir le développement simultané de plusieurs follicules et de prélever des ovocytes avant l’ovulation. Des dosages sanguins hormonaux sont effectués chaque jour pour évaluer la qualité de la sécrétion hormonale des follicules. Des échographies vaginales permettent de suivre la réponse au traitement et de contrôler la maturation folliculaire.

Lorsque les follicules sont matures, l’ovulation est déclenchée, par injection d’hormone HCG, à un horaire précis, ce qui désigne aussi l’horaire de la ponction folliculaire.

La ponction folliculaire

La ponction est réalisée environ 35 heures après le déclenchement de l’ovulation, par voie vaginale sous contrôle échographique, et sous anesthésie ou analgésie générale ou locale. Le médecin ponctionne chaque follicule visualisé à l’échographie grâce à une aiguille adaptée et en aspire le contenu dans une seringue.

La préparation des gamètes au laboratoire

Les ovocytes :

Après la ponction, les liquides folliculaires contenant les ovocytes sont transmis au laboratoire. Tous les ovocytes ne sont pas fécondables.

Les spermatozoïdes :

Le recueil du sperme du conjoint est effectué le matin de la ponction sous forme de masturbation dans un récipient stérile.

La mise en fécondation

FIV conventionnelle : les spermatozoïdes préparés sont mis en contact directement avec les ovocytes. Ils sont placés dans un milieu de culture favorable à leur survie et déposés dans l’incubateur à 37 degrés. Les spermatozoïdes mobiles viennent spontanément, sans aide extérieure, au contact de l’ovocyte.

FIV ICSI : on recherche des spermatozoïdes de grande qualité grâce à une présélection, effectuée avec un microscope, permettant d’observer des anomalies fines de morphologie.

Un spermatozoïde est introduit à l’aide d’une micro pipette à l’intérieur de chaque ovocyte.

Culture, choix et développement embryonnaire

Tous les ovocytes ne sont pas forcément fécondés. Ceux qui le sont, appelés zygotes, sont mis en culture et deviennent des embryons. Ces derniers sont observés puis sélectionnés (de 1 à 3 embryons) pour le transfert.

Le transfert embryonnaire est un geste simple et indolore qui peut être pratiqué sous contrôle échographique. La patiente est allongée en position gynécologique, et à l’aide d’un cathéter, le médecin dépose les embryons à l’intérieur de l’utérus où ils vont se développer jusqu’à leur implantation.

Il est toutefois à noter qu’un seul embryon de qualité suffisante, sélectionné selon des critères spécifiques, est proposé chez les femmes de moins de 36 ans, minimisant de ce fait les risques de complications.

Un ou plusieurs embryons peuvent être aussi conservés grâce à la congélation pour des essais ultérieurs.

Suites in vitro

La femme peut habituellement reprendre ses activités normales. Des effets indésirables peuvent survenir en cours de traitement. Ils sont assez fréquents mais transitoires et ne doivent pas susciter l’inquiétude des conjoints

  • Bouffées de chaleur
  • Douleurs abdominales
  • Prise de poids modérée
  • Saignements

Après une FIV en Tunisie, la patiente peut retourner chez elle tout en restant en contact avec son gynécologique pour lui communiquer des nouvelles sur sa santé.

Résultat in vitro

Il peut arriver que le processus soit interrompu pour diverses raisons (non réponse à la stimulation, absence ou problème de qualité  embryonnaire, échec de la fécondation…).
Faire une in vitro en Tunisie augmente les chances de grossesse d’environ 20 à 23% par cycle de FIV. Le taux de réussite global augmente à force de répéter les tentatives de FIV.

Délai entre deux tentatives de FIV

Le délai le plus courant entre 2 FIV est de 6 mois.
Pour les femmes ayant plus de 38 ans, le délai est plus court (environ de 2 à 3 mois, ou même moins).
Les délais varient également selon l’activité des cliniques où se déroulent les FIV.

Précautions à prendre avant une fécondation in vitro (FIV)

  • Cesser de fumer (homme et femme). Le tabac diminue en effet les chances de mettre en route une grossesse.
  • Faire de l’exercice. Cela aide à avoir une bonne fertilité.
  • Se faire vacciner contre la grippe.
  • Pour la femme, prendre de la vitamine b9 pour éviter les risques de malformations chez l’enfant à naître.
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews